LE CHIEN DE MER

 

  Une progression de taille pour les "fléchettes" pourrait être la suivante :

- maquettes de validation et mesures,

- monoplace minimum, par exemple de 150 m3, sans moteur, pour navigation sportive au vent en utilisant le "Chien-de-Mer", dérive en bout de câble à grande finesse hydrodynamique (compétitions, perspectives médiatiques),

- biplace "ULM classe 5" de moins de 1000 m3, avec un moteur arrière de 30 kW et deux moteurs sustentateurs de 10 kW sur les côtés de la nacelle, pour la validation des options générales avec prises de charges, et pour l'observation scientifique ou de sécurité civile, les prises de vue, la publicité, et le cas échéant des raids sportifs sans moteur sur Chien-de-Mer,